L'ECCLESIASTE


Aller au contenu

Menu principal:


Attention aux intentions

SOCIETE


attention aux intentions
"Les meilleures intentions sont parfois mauvaises pour celui à qui elles sont attribuées . Mais personne ne sait vraiment à qui en revient faute. A celui qui a essayé de penser à l'autre ou à celui qui trouve que les intentions de l'autres sont des erreurs?"
Cette pensée philosophique est née du cerveau de Clémence, 13 ans élève de 5ème alors que je la conduisais au collège avec ma fille et que nous échangions des proverbes et autres dictons.
J’ai du me la faire écrire et la relire plusieurs fois avant de bien en cerner le sens (j’ai quitté la 5ème il y a fort longtemps).

Cela m’a bien sur fait penser à un dicton connu, celui-ci, issu de la pensée de St Bernard "L’enfer est pavé de bonnes intentions". Faut-il donc reprocher une bonne intention aux conséquences négatives voir catastrophiques? Faut-il donc ne voir que l’intention? Ne dit-on pas"C’est l’intention (ou le geste) qui compte?", excusant par là un présent peut-être mal venu. "J’ai cru bien faire" est souvent l’excuse évoquée pour une action malheureuse. Il est des cas ou les conséquences de l’action intention, ne prêtent justement pas à conséquence. Il s’agit des mille petites gaffes de la vie quotidienne. Je ne m’arrêterai pas là-dessus. Mais peut-on étendre ce principe à toutes les actions humaines? Car parfois, de bonnes intentions (à moins qu’elles ne soient qu’apparentes) peuvent entraîner un effet bien loin de l’espoir porté par celles-ci. Ainsi l’homme civilisé a toujours cherché à apporter aux sauvages les bienfaits de sa civilisation, de sa religion, de sa politique, car d’après ses jugements, il était bien plus évolué et se sentait investi d’une mission quasi divine. Je veux croire, même si ses jugements et échelle de valeur, sont très subjectifs, l’homme a foi en sa mission de partage du progrès .A moins que ce ne soit qu’apparence et prétexte.

Je veux croire que les Grecs aient eu l’intention d’apporter la civilisation, la philosophie, que les Romains aient eu l’intention de transformer le monde barbare, en structurant la société, les mœurs, en réduisant les distances par une maîtrise des territoires….A moins que ce ne soit qu’une apparence et un prétexte. Je veux croire que l’église Catholique ait eu l’intention de garder la pure foi en extirpant toute forme d’hérésie et contestation, par le feu et par le sang. A moins que ce ne soit qu’une apparence et un prétexte. Je veux croire que les colonisateurs aient eu l’intention de sortir les sous continents de l’age de pierre dans lequel ils se complaisaient, en les pillant de leurs matières premières. A moins que ce ne soit qu’une apparence et un prétexte. Je veux croire que Staline ait eu l’intention d’instaurer le partage des richesses, ceci nécessitant 20 millions de morts parmi le peuple Russe. A moins que…Je veux croire que les Américains aient eu l’intention d’apporter la démocratique en Irak dans leurs chars blindés. A moins que….Non, mais! vous me croyez si naïf? Combien d’intention ne sont que prétextes et mensonges?




Cela n’exclue pas un certain aveuglement, assez bref d’ailleurs, d’âmes nobles (on a vu des prêtres s’élever contre les tueries religieuses au moyen age). C ’est bien plus tard, lorsque les conséquences abominables de certaines actions sont constatées, lorsque les mensonges se dévoilent, lorsque le vent de l’histoire tourne, que nous découvrons combien ceux qui nous paraissent animés de bonnes intentions, ne sont en fait que profiteur, accapareur, ou tout autres assoiffés de pouvoir qu’elle qu’en soit la forme (financier politique religieux…. )Croire que l’intention ait valeur d’absolution est un archaïsme immoral, insoutenable.
Cette absolution que recevaient les conquistadores les dédouanait de tous les crimes et abominations que ces derniers pouvaient commettre et ils ne s'en sont pas privés.

Non, ce n’est pas le ciel qui est pavé de bonnes intentions, c’est l’enfer. Ceci ne devrait-il pas nous porter à plus de réflexion, et à tourner 7 fois nos mains dans nos poches avant d’agir? Merci Clémence, continue de penser avant d’agir. Car la pensée précède l’acte chez les êtres évolués auquel nous prétendons appartenir. Les bonnes intentions, réfléchies, intelligentes, respectant celui à qui on les destine, ne justifient jamais de procédés douteux, mais ne peuvent que conduire à des actes bénéfiques et charitables."votre charité (bonnes actions) augmente de plus en plus en connaissance et en pleine intelligence (intention réfléchie)" Saint Paul Philipiens 4:7

Page d'accueil | ACTUALITE | PSYCHOLOGIE | SOCIETE | SPIRITUALITE | LES ECRITS SACRES | RECITS DIVERS | Plan du site


reflexions humanistes et spirituelles | serries.claude@orange.fr

Retourner au contenu | Retourner au menu