L'ECCLESIASTE


Aller au contenu

Menu principal:


Iles Cyclades

RECITS DIVERS > Voyages




Voyage dans les iles Cyclades. août 2004. Le circuit que nous ferons en bateau nous conduira à Paros et Antiparos, Naxos , Mykonos, Delos (trop petite pour être sur la carte) Ios et Santorin







Nous serons un petit groupe bénéficiant d'un accompagnateur assurant, pour notre plus grande insouciance, les transports maritimes et le logement.







Arrivée tout d'abord à Athène où nous passerons une nuit dans un hotel populaire face à l'acropole. Tout en cheminant dans les ruelles nous avons fait le plein de patisseries orientales...





Au fond à droite on aperçoit la baie abritant le port du Pirée.






Après une nuit dans la capitale nous nous rendons au port pour notre premier embarquement




au pirée, au milieu de ses enfants il ne fallait pas se tromper parmi les 30 navires en attente (je les ai compté) partant pour différentes iles grecques





Après quelques escales, le ferry dessert toutes les îles sur sa trajectoire, nous arrivons à Paros.
Nous louerons chaque fois un scooter pour faire nos balades, c'est plus pratique que les bus et nous permet d'être très libres d'aller où bon nous semble. Nous logeons dans un joli appartement avec une petite terrasse, pratique pour prendre le frais




L'arrivée à Naxos est assez féerique en passant devant le temple d'Apollon (enfin ce qu'il en reste) se dressant sur une presqu'île au dessus de la mer. Nous passerons de bons moments en soirée dans ces ruines à contempler le soleil se coucher à travers les colonnes. La ballade dans les ruelles et le long du port sont aussi un vrai plaisir jusqu'à tard dans la nuit.



Mykonos est sans doute la plus célèbre des Cyclades, non par ses sites, mais plutôt pour être le rendez vous "branché" des jeunes grecs et autres personalités. Toute la nuit c'est un ballet incessant de jeunes passablements imbibés. Heureusement nous logeons à 2 km de la ville.
Les moulins de mykonos figurent parmi les curiosités du coin même si cela fait longtemps qu'ils ne voient plus le moindre grain à moudre.





Nous passons une après midi à Délos; Cette île était un centre spirituel durant l'antiquité; Sur plusieurs hectares les ruines des temples dédiés à Apollon, Artémis ou à d'autres divinités, font toute la richesse de cet îlot.
Même la grande Cléopâtre avait là une résidense secondaire dont il reste bien peu de choses.






A Ios, si vous cherchez bien, vous pourrez vous rendre par une piste sur le prétendu tombeau d'Homère. Mais faut bien chercher.
Partout de beaux monastères blanc, isolés se pretent à la méditation.



Voici Santorin, sans doute la plus belle des îles. Le vieux port nécessite de bons mollets pour monter et descendre les quelques 600 marches qui séparent le port des premières habitations. Certains le font à dos d'ane, ou en téléphérique. Nous avons voulu rester fiers et sportifs !!!!
L'île est constituée de la caldéra d'un ancien volcan. La mer ayant envahi le centre effondré, les habitants vivent sur les lèvres du cratère.




depuis le 15ème siècle un petit volcan à poussé au centre du volcan éffondré. La dernière éruption à eu lieu en 1950.
Ce cratère se visite à travers les fumeroles nauséabondes et le sol et parfois si chaud qu'il est impossible de larcher pied nus.




On peut même se baigner dans une source thermale se jetant du pied du volcan dans la mer. C'est boueux malodorant et chaud.
Tout autour sur la grande caldéra se sont regroupés les habitants dans de merveilleux villages blancs et bleus surplombant la mer
Le village de Io au dessus de la mer à l'une des extrémité de l'île est une merveille








Partout le bleu se marie avec le Blanc.
Je vous l'avais dit, Santorin est vraiment la plus belle des Cyclades.

Page d'accueil | ACTUALITE | PSYCHOLOGIE | SOCIETE | SPIRITUALITE | LES ECRITS SACRES | RECITS DIVERS | Plan du site


reflexions humanistes et spirituelles | serries.claude@orange.fr

Retourner au contenu | Retourner au menu