L'ECCLESIASTE


Aller au contenu

Menu principal:


La mort

LES ECRITS SACRES > La Bible

Que devient l'homme après la mort ?

L'histoire nous montre bien que la mort a toujours hanté les humains. On essaie de l'évacuer de nos pensées pour échapper à l'angoisse de l'anéantissement.
Ou encore certains s'appuient sur la croyance qu'à la mort la vie continue " vous ne mourrez pas " Genèse 3.4
Cette déclaration du diable en Eden s'est inscrite dans le subconscient de l'être humain.
Beaucoup croient à l'immortalité de l'âme ou à la réincarnation, dans les deux cas la vie se poursuit spirituellement avec une âme immortelle ou l'âme se réincarne dans un autre corps.
En fait l'homme n'accepte pas la mort. C'est comme si elle était une anomalie. Interrogeons les déclarations bibliques et inspirées sur ce thème de la mort

I ) L'homme est un être mortel :

Job 30.23 " Car, je le sais, tu me mènes à la mort, Au rendez-vous de tous les vivants. "
L'homme est mortel parce qu'il est pécheur :
Romains 5.12 " C'est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché,… "
Depuis que nos premiers parents péchèrent en Eden, la mort est devenue le lot de tous les hommes. " le salaire du péché c'est la mort " (Romains 6.23)
Mais Dieu n'abandonne pas les hommes à leur sort. Il a un plan pour les sauver . Nous étudierons prochainement le plan de Dieu pour le salut de l'homme.
Pour comprendre ce que devient l'homme mortel, il convient de connaître ce
qu'est l'homme (son ontologie !). Le récit de la création nous le révèle :


II ) La Bible définit ainsi la constitution de l'être humain :
Genèse 2.7
" L'Eternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant. "
On peut l'exprimer ainsi :
Corps + souffle de vie ou esprit = âme vivante ou être vivant .

Remarquons qu'à la création, l'homme n'a pas reçu une âme , il est devenu une âme ,c'est-à-dire un être vivant quand Dieu a insufflé le souffle de vie dans son corps.
L'âme est la résultante de l'association du corps et de l'esprit
Ni le corps ni l'esprit n'ont de vie consciente indépendante.



III) Qu'advient-il de l'homme à la mort ?

A la mort le souffle de vie , retourne à Dieu,
Ecclésiaste 12.9) " avant que la poussière retourne à la terre, comme elle y était, et que l'esprit retourne à Dieu qui l'a donné. "

le corps retourne à la poussière et l'individu n'est plus .
Genèse 3.19 " C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu'à ce que tu retournes dans la terre, d'où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière. "

L'homme n'est pas immortel. Son âme ( sa vie) est mortelle.
Les mots esprit et âme se rencontrent 1700 fois dans la Bible. Or ils ne sont jamais accompagnés de l'adjectif immortel.
La Bible nous dit que Dieu " seul possède l'immortalité " 1 Timothée 6.15-16

IV ) Les morts et les vivants
le défunt ne participe plus à ce qui se passe sur terre :voyez ce que dit le psalmiste :
Psaumes 146 .3,4) " Ne vous confiez pas aux grands, Aux fils de l'homme, qui ne peuvent sauver.
Leur souffle s'en va, ils rentrent dans la terre, Et ce même jour leurs desseins périssent. "
Ce que confirme l'Ecclésiaste :
Ecclésiaste 9 .5,6 " Les vivants, en effet, savent qu'ils mourront; mais les morts ne savent rien, et il n'y a pour eux plus de salaire, puisque leur mémoire est oubliée.
Et leur amour, et leur haine, et leur envie, ont déjà péri; et ils n'auront plus jamais aucune part à tout ce qui se fait sous le soleil. "

V) Où se trouvent les morts ?
D'après l'enseignement biblique, tous les hommes à la mort vont au même endroit. L'Ancien Testament désigne ce lieu par le terme hébreux " Shéol " et le Nouveau Testament utilise le mot grec " Hadès "

Ecclésiaste 9.10 " Tout ce que ta main trouve à faire avec ta force, fais-le; car il n'y a ni oeuvre, ni pensée, ni science, ni sagesse, dans le séjour des morts, où tu vas. "

Genèse 37.35 : " C'est en pleurant que je (Jacob) descendrai vers mon fils au séjour des morts! Et il pleurait son fils. " .
C'est ainsi que Jacob, croyait son fils Joseph dans le shéol et pensait que lui aussi, à sa mort, il irait dans ce lieu.
Le mot shéol désigne donc la tombe ou, si l'on préfère, le séjour des morts.

Le mot hadès dans le Nouveau Testament a aussi ce même sens de tombe, de séjour des morts. Actes chap 2 v27 -34" Car tu n'abandonneras pas mon âme dans le séjour des morts, Et tu ne permettras pas que ton Saint voie la corruption… Hommes frères, qu'il me soit permis de vous dire librement, au sujet du patriarche David, qu'il est mort, qu'il a été enseveli, et que son sépulcre existe encore aujourd'hui parmi nous… c'est la résurrection du Christ qu'il a prévue et annoncée, en disant qu'il ne serait pas abandonné dans le séjour des morts et que sa chair ne verrait pas la corruption… Car David n'est point monté au ciel… "
- Jésus n'a pas connu la corruption parce qu'il est ressuscité trois jours après sa mort ; par contre Pierre fait bien remarquer que David n'est pas monté au ciel, précisément parce qu'il n'est pas encore ressuscité.. .

Ainsi , après sa mort, l'homme est enseveli et gît dans la tombe.

Il n'existe pas un lieu où les morts louent Dieu :
Psaumes 115.17 " Ce ne sont pas les morts qui célèbrent l'Eternel, Ce n'est aucun de ceux qui descendent dans le lieu du silence; "
Jésus confirme que les morts sont dans l'inconscience du sommeil. Il le dit expressément dans l'entretien qu'il a avec ses disciples à propos de la mort de Lazare, voici le texte :
Jean 11.11-14 " Après ces paroles, il leur dit: Lazare, notre ami, dort; mais je vais le réveiller.
Les disciples lui dirent: Seigneur, s'il dort, il sera guéri.
Jésus avait parlé de sa mort, mais ils crurent qu'il parlait de l'assoupissement du sommeil.
Alors Jésus leur dit ouvertement: Lazare est mort. "
Au retour du christ : les morts en Christ ressusciteront et désormais il s auront la vie éternelle

C'est ce que déclare avec assurance l'apôtre Paul
1Thessaloniciens 4. 16,17 " Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement.
Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. "


CONCLUSION :
La position biblique par rapport à la mort et à la résurrection est donc simple et claire. (voir: l'immortalité de l'âme)
D'une part tous les hommes sont mortels et d'autre part ceux qui croient en Dieu ressusciteront quand Jésus reviendra pour nous prendre dans son royaume.


Page d'accueil | ACTUALITE | PSYCHOLOGIE | SOCIETE | SPIRITUALITE | LES ECRITS SACRES | RECITS DIVERS | Plan du site


reflexions humanistes et spirituelles | serries.claude@orange.fr

Retourner au contenu | Retourner au menu