L'ECCLESIASTE


Aller au contenu

Menu principal:


Ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain

SPIRITUALITE

Beaucoup d’entre vous n’ont, j’en suis sur, jamais lu, ni le coran, ni la Bible, ni les évangiles, ni Confucius, ni aucun texte spirituel. Les religieux et les religions se sont emparés de ces textes pour bâtir leur dogme, souvent, il faut l’avouer, pour embrigader un troupeau, être chef de quelque chose, maître à penser, dirigeant, gourou. Certains même ont empêché la lecture des textes originaux afin de ne pas révéler leurs travers. Ce que certains réalisent en politique d’autres le font avec la religion. Ce désir de dominer, d’imposer ses idées, base du sectarisme, (religieux, politique, scientifique, etc) est une plaie universellement répandu dans tous le milieux.
J’incite toujours mes interlocuteurs à analyser les pensées et les ordres d’un groupe ou d’un dirigeant quelconque avec beaucoup de réflexion personnelle tant qu’ils n’en comprennent pas le sens et de rechercher par eux même, l’essence de tout enseignement afin de ne pas s’en remettre aux commentaires "éclairés" d’autrui.
Nombreux sont ceux qui découvrant combien ils ont été bernés par un enseignement rétrograde, incohérent voir mensonger finissent par tout rejeter d’un bloc, le bébé avec l’eau du bain.
Le bébé c’est tout ce qui est bon, juste, épanouissant, honnête, noble, on trouve cela dans toutes les religions.
L’eau du bain c’est tout ce qui est profit, influence, mensonge, cruauté, violence, meurtre, discrimination, on trouve cela aussi dans toutes les religions et même dans presque tous les écrits "sacrés" et ne mérite que d’être déversé dans les égouts.
Et si on gardait le bébé
Le voici bien propre ci dessous.







Nous placerons au nombre des justes ceux qui auront cru et pratiqué les bonnes œuvres. (Le coran sourate 29 v8)

Ils demeureront éternellement, ceux qui ont été patients, véridiques, soumis, charitables et implorant le pardon de Dieu à chaque lever de l'aurore. (Le coran sourate 3v15)
Ceux qui feront le bien auront une belle récompense et une augmentation de bienfaits. (Le coran Sourate 10v 27)
Ceux qui trament le mal recevront un châtiment terrible (Le coran sourate 35v11)
voir: ( les fondements de l'islam)







Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force. (La bible deutéronome 6v5)

Tu aimeras ton prochain comme toi-même. (La bible lévitique 19v18)
voir: ( les fondements du judaïsme)










Un jeune homme, dans la maison, doit aimer et respecter ses parents. Hors de la maison, il doit respecter ceux qui sont plus âgés ou d’un rang plus élevé que lui. Il doit être attentif et sincère dans ses paroles aimer tout le monde (Les entretiens de Confucius 1v16)

L’homme honorable aime tous les hommes et n’a de partialité pour personne. (Les entretiens de Confucius 2v 14)
Un homme… orgueilleux et avare, rien en lui ne mérite d’être regardé. (Entretiens de Confucius 8v11)
Rechercher le bien, comme si l’on craignait de ne pouvoir y parvenir éviter le mal, comme si l’on avait mis la main dans l’eau bouillante.(Entretiens de Confucius 21v11)

Il n'y a pas de feu plus féroce que l'envie et la haine. La haine ne mettra jamais fin à la haine; seul l'amour peut la guerir.
Les mots ont le pouvoir de détruire ou de guérir. lorsqu'ils expriment la vérité et la compassion, ils peuvent transformer le monde dans lequel nous vivons ( pensées Bouddhistes)

Heureux vous qui êtes pauvres, car le royaume de Dieu est à vous! Heureux vous qui avez faim maintenant, car vous serez rassasiés! Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie!
Heureux les affligés, car ils seront consolés!
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés! Heureux serez-vous, lorsque les hommes vous haïront, lorsqu`on vous chassera, vous outragera, et qu`on rejettera votre nom comme infâme,
Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent. Si quelqu’un te frappe sur une joue, présente-lui aussi l'autre. Si quelqu’un prend ton manteau, ne l`empêche pas de prendre encore ta tunique. Donne à quiconque te demande, et ne réclame pas ton bien à celui qui s`en empare. Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux. Aimez vos ennemis, faites du bien, et prêtez sans rien espérer.
Soyez donc miséricordieux.
Ne jugez point, et vous ne serez point jugés; ne condamnez point, et vous ne serez point condamnés; absolvez, et vous serez absous.
Donnez, et il vous sera donné: on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servi.
Heureux ceux qui ont le coeur pur, car ils verront Dieu! Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu!
Vous serez la lumière du monde. (Évangile de Marc 12v31)
voir: ( les fondements du christianisme)


Ces extraits sont quelques une des merveilles (il y en a bien d’autres) rencontrées dans ces écrits.
Le tout est de comprendre que bien des récits présents dans ces livres ne sont que la description du mal que font certains hommes, même se réclamant de Dieu. Si l’on part du principe que seulement ce qui est bon vient de Dieu ( quelque soit le nom que nous lui donnons) alors le tri est vite fait, l’eau du bain aussi vite évacuée et le bébé lui, reste bien propre.


Page d'accueil | ACTUALITE | PSYCHOLOGIE | SOCIETE | SPIRITUALITE | LES ECRITS SACRES | RECITS DIVERS | Plan du site


reflexions humanistes et spirituelles | serries.claude@orange.fr

Retourner au contenu | Retourner au menu