L'ECCLESIASTE


Aller au contenu

Menu principal:


nos chers voeux

ACTUALITE

Chaque année, chacun d'entre nous se fait un plaisir, qui, comme je le dis souvent, ne coûte pas grand chose, d'envoyer ses bons voeux aux parents, amis, voisins et même, la gratuité du courrier électronique le permettant, au monde entier....
Je ne céderai pas à la facilité d'une formule, avouons le, un peu trop stéréotypée, et parfois même comme tout rituel, sans penser réellement à son contenu.

Une question d'abord. Les voeux que vous avez reçus et ceux que vous avez envoyés l'an passé se sont-ils bien tous réalisés?
Quoi? Vous ne vous souvenez même pas du contenu des voeux échangés? Ni avec qui?
Vous vous souvenez au moins de vos propres voeux? Non plus? Vous ne savez pas ce que vous voulez alors!
-"Je n'aime pas les voeux, ils ne se réalisent jamais" me disait un ami.
-"Es tu malade" lui demandais je?
-Non non,
-Alors tu peux me remercier puisque c'est le voeu que je t'ai envoyé l'an passé".
-Bof , c'est tellement banal"...

Et si on regardait à deux fois avant de s'envoyer (à la figure?)quoi que ce soit? D'abord s'inquiéter honnêtement sur le réel besoin de mon ami me semble une priorité.
Par exemple j'ai souhaité pour Eric qu'il rencontre une compagne afin qu'il soit heureux.
Et puis en effet mon ami à rencontré une jeune femme qui quelques mois plus tard fût l'objet de toutes ses aigreurs.... mais avec le caractère de cochon de mon ami il fallait s'y attendre.....


Le voeu gratuit est un vrai "foutage de gueule"; autant dire à un mendiant, "bon appétit" ou à un imbibé d'alcool reprenant la route, "bon voyage"... le vrai voeu, le vrai souhait, je le vois plutôt comme une alliance entre deux personnes, un engagement mutuel. N'est ce pas ainsi que l'on nomme le mariage avec ses voeux échangés?
Se souhaiter des voeux ne paraît plus du tout dans cette optique comme un acte anodin, mais les paroles échangées semblent impliquer les protagonistes à une démarche, un partenariat, un challenge à relever.
Je me souviens d'une maman souhaitant à son fils, lors de la cérémonie de son mariage, tout le bonheur du monde ;
Mais devenue belle mère, elle fut un brûlot collé au navire nuptial qui prit feu de toute part.
Ainsi mes voeux de bonheur à des amis sera aussi mon engagement à partager leurs joies mais aussi leurs peines et rester toujours l'ami fidèle car, comme le dit poétiquement Brassens "au moindre coup de Trafalgar c'est l'amitié qui prend le quart". Souvent en effet les difficultés voient les "amis" prendre parti, jeter de l'huile sur le feu ou fuir comme devant une maladie contagieuse....
Je vous souhaite donc du bonheur en famille et si le besoin se fait sentir, je partagerai vos chagrins et vous apporterai mon aide.




Mais il y a également des voeux qui engagent beaucoup celui sur qui on les prononce.
Je vous souhaite une bonne santé! Acceptez vous ce souhait? Il semblerait que cela fusse, comme souvent formulé, "l'essentiel". Pourtant combien, après avoir empoché ces paroles, passeront le reste de l'année à trop boire, trop fumer, mal manger, mal dormir, courir après des biens de consommation, entraînant leur famille dans la spirale angoissante des crédits "révolvers"...
La santé c'est plus qu'un souhait, c'est un effort!
Je vous souhaite donc de faire l'effort pour rester ou retrouver une bonne santé, de prendre soin d'elle et d'investir dans ce qui est votre meilleur capital.


Mais malgré nos voeux sincères, il arrive malheureusement que les résultats ne soient pas à la mesure des efforts accomplis en vue de leur réalisation. Dois je ainsi renoncer à les formuler à nouveau?
A t-on vu un céréalier ne plus semer pour cause de mauvaise récolte? Car à toute mauvaise récolte il y a des causes à découvrir, sinon à étudier. Ne raconte t-on pas l'histoire d'un homme devant son figuier stérile, lui faisant don de soins particuliers, apportant à ses racines une forte dose d'engrais? Ne doit -on pas prêter plus d'attention justement devant les difficultés?
Je vous souhaite donc de ne pas capituler en cas d' échec familial, professionnel,scolaire, ou autre, mais de travailler à en trouver les causes pour un meilleur départ cette année.

Ceci dit, il se peut qu'aucun de mes trois souhaits précédent ne corresponde vraiment à un besoin réel pour vous. Il est toujours désagréable de recevoir un doublon comme cadeau et pour des voeux vous aurez du mal à les refiler sur "eBay"...
Quel voeu souhaiteriez vous donc m'entendre formuler à votre intention cette année?
Mais les miens n'étant ni gratuits, ni hypocrites, ni paroles en l'air, je vais lier une condition à leur concrétisation:
Vous devrez mettre toute votre énergie à l'accomplissement de celui ci.
A cet exercice vous constaterez combien nos voeux sont finalement difficiles à exprimer. Pour les plus audacieux, il suffit de prendre votre agendas 2010, d' inscrire votre plus grand souhait au premier jour de chaque mois et vous consignerez ainsi le chemin parcouru dans sa réalisation.
La chance ne sourit-elle pas justement aux audacieux?
En conséquence je vous souhaite, pour cette nouvelle année, l'audace de formuler vous même vos propres voeux et d'avoir la chance énergique et souriante des audacieux.
Enfin pour ceux qui ne savent plus que désirer, reportez vous aux voeux de l'an passé.



Page d'accueil | ACTUALITE | PSYCHOLOGIE | SOCIETE | SPIRITUALITE | LES ECRITS SACRES | RECITS DIVERS | Plan du site


reflexions humanistes et spirituelles | serries.claude@orange.fr

Retourner au contenu | Retourner au menu