L'ECCLESIASTE


Aller au contenu

Menu principal:


Querelles Byzantines

ACTUALITE

Je ne sais pas depuis combien de temps cette mode a envahi nos milieux mais depuis un certain temps les hommes politiques et les journalistes qui en font leurs choux gras, ajoutent commentaires sur commentaires sur quelque chose qui doit leur sembler important :
Une phrase, un mot de trop ou mal dit, maladroit etc.
Qu’elle soit de Sarkozy, Jospin, Chirac, Royale, Le Pen, Bush ou le pape, la moindre phrase, est reprise sur toutes les ondes, dans tous les journaux sur tous les écrans et ce, jusqu’à ce qu’une autre phrase, un autre mot vienne les supplanter.
Ainsi va " l’actualité ". CA ME SAOULE ! Ce doit être ça que l’on appelle l’ivresse du pouvoir…… à la différence qu’elle ennivre jusqu'à l'écoeurement celui qui lit ou écoute.
Récemment Mme Royale à été (c’est ce que les commentateurs ont rapporté) maladroite avec une militante, pendant huit jours le " scandale " fut à la une de tous les journaux.
Mais, ouf, Sarko a, à son tour, dit-on " gaffé " aux USA. Puis ce fut le tour du pape, qui " scandalisa " le milieu, oh combien spirituel!(là c’est ma boulette personnelle) Islamiste, puis à nouveau Sarko à propos d’un certain laxisme de la justice. Et chacun de rajouter sa critique, son commentaire, son explication. Il a dit, mais n’a pas voulu dire, à pensé que…le contexte…
Les gens bien en vue reproduisent le niveau le plus bas des chamailleries de gamines. Si vous aviez une préadolescente à la maison, vous comprendriez facilement mon propos(est ce typiquement féminin ???) (encore une gaffe, pardon !)

Quelle tristesse, ces querelles de cour de récréation( niveau CP à la 3 ) !, mais j’ai la vague impression que ça va bien au dela.
" Maitresse, Ludovic a dit que j’étais une grenouille…… »
" Monsieur, Martine m’a tiré les cheveux….. »
C’est celui qui a dit qui est……la la la la lère !
Messieurs les dirigeants, messieurs les rapporteurs, n’avez-vous donc rien à foutre ?
Ne voyez vous rien ? Ne proposez vous rien que de nouveaux courants d’air ?
Cette peopolérisation de la politique et des médias, cette soupe à cancan, cette foire d’empoigne ( suivez une séance de l’assemblée, c’est édifiant) remplissent tellement les pages, les ondes les écrans et finalement les cerveaux, que la place et le temps manquent ensuite pour réfléchir et résoudre les vrais problèmes du monde contemporain.
Qui a proposé un programme de partenariat avec l’Afrique pour empêcher la désertification humaine de ce continent ? (C’est plus noble que la lutte contre l’émigration non ?)
Qui a dit au cours d’un déjeuner ministériel ? : " Ce qui m’écoeure sur cette table, c’est qu’il y a ici assez pour nourrir 200 sans abri "?
Qu’est devenu le rapport d’enquête de 2004 de l’ONU sur le Darfour ? (vous savez sûrement ou c’est et ce qu’il s’y passe ?)
Qui s’est élevé contre la limite à l’exportation de médicaments anti sida dans les pays en voie de développement ?
On ne sait plus, rares ont été les voix qui ont relevé ces propos.
Il y a bien d’autres drames oubliés, de solutions évaporées, de projets noyés dans les élucubrations verbales de nos monarques et de leurs courtisans.






On raconte qu'au palais du dernier empereur byzantin, Constantin XI, les prêtres orthodoxes et les courtisans (qui formaient le gouvernement) continuaient de se disputer à propos du
sexe des anges tandis que les Turcs faisaient le siège de Constantinople et s'apprêtaient à dévaster la ville. Il ne s'agit que d'une légende sans fondement historique mais on lui doit l'expression de "querelles byzantines" pour désigner des disputes disproportionnées par rapport à leur enjeu.
Ah ! Qu’on vit bien à Constantinople !
Pourvu que ça dure ?
Ah non, prions pour que ça cesse bientôt !

Page d'accueil | ACTUALITE | PSYCHOLOGIE | SOCIETE | SPIRITUALITE | LES ECRITS SACRES | RECITS DIVERS | Plan du site


reflexions humanistes et spirituelles | serries.claude@orange.fr

Retourner au contenu | Retourner au menu