L'ECCLESIASTE


Aller au contenu

Menu principal:


Rites fêtes et traditions

SPIRITUALITE





Selon le sondage que je viens d'entendre sur France Inter ce matin, 75% des Français n'ont pas de religion, mais environ deux Français sur trois croient qu'il y a autre chose après cette vie. Beaucoup de gens autour de nous, musulmans, juifs, chrétiens, bouddhistes, hindouistes, se disent donc croyant, mais je me suis aperçu que, dès que l'on cherche à approfondir leurs croyances, alors cela devient flou, incertain, très vague. Et lorsque je pose la question: cette croyance vous apporte quoi, vous sert à quoi? Alors là, très peu m'apportent la réponse d'une certitude. Rares sont ceux qui peuvent affirmer, ma croyance à tel ou tel Dieu, tel prophète, tel saint, telle sainte, telle divinité quelconque m'a permis ceci ou cela, m'a sauvé de telle ou telle catastrophe, et surtout me donne la certitude quant à l'au delà….D'abord, la croyance, doit elle "servir" à quelque chose? Si oui à quoi?





Je ne peux présenter dans cet exposé toutes les religions existantes, bien que beaucoup aient des points et des objectifs communs. En règle générale, les religions monothéistes ( je ne me suis pas contenté d'étudier celles-ci ) Judaïsme, Christianisme et Islam ont le même Dieu chacun dans sa langue et le même principe: Yahvé, Dieu ou Allah offrent une vie après celle-ci, vie pour l'éternité, le bonheur total---- le paradis quoi!






Si on cherche bien, toutes les religions antiques à mystère, orientales, promettent un paradis, image parfois alimentée de nos fantasme les plus fous, des champs Elysée, d'une immortalité quelconque parfois après maintes réincarnations afin d'arriver à l'état de pureté nécessaire pour être justement éternel. Donc, le but de la pratique religieuse est la mise" aux normes" pour arriver à un état casi divin.



Les rites les fêtes et les symboles foisonnent et je n'ai pas besoin de tous vous les énumérer : les sacrifices, la pâque, Noël, ramadan, muharam, roh-hashana, pourim, le baptême, les offrandes, la circoncision, etc. Mais le problème, c'est que très peu de pratiquants connaissent réellement la signification de ceux-ci. Très peu même, posent la question, pourquoi je fais ceci, dans quel but? Ainsi on se "fait" baptiser, ou on se "fait" circoncire, on "fait" sa communion, son ramadan, son shabbat, sa bar-mitsva, on "passe" à l'église pour le mariage, et on fini par y repasser à la fin de notre vie. Pour les plus actif, on communie, se confesse, participe aux dons, récite telle ou telle prière, fait tel ou tel pèlerinage. Pourquoi tous ces rites?


D'abord, définition: en général les rites sont un ensemble d'actes correspondant à la pratique d'une cérémonie religieuse ou non. Mais on oublie souvent la fin de l'explication: "Un rite ou rituel est une répétition d'occasion et de forme, chargée de signification (Dictionnaire en ligne). " Chargée de signification." En fait, la majorité des "pratiquants" ne connaissent plus sa signification réelle. Cette vision erronée laisse penser que celui ci est un acte magique pour s'attirer les bonnes grâces d'une divinité quelconque, à la manière des rites pratiqués dans des tribus primitives. Or l'essentiel, d'après la définition ci dessus, réside dans leurs sens. Cela me rappelle l'éducation de mes enfants. Il fut un temps où l'acte était ordonné: "Vas te laver les main, les dents, vas te coucher, récites tes leçons, dis bonjour à la dame"….etc. Le rite était bien accompli, mais trop petit pour comprendre, il lui fallait obéir. En grandissant, les questions viennent. Pourquoi ceci, quand cela, etc etc.? que penseraient des parents devant des enfants, obéissants, mais ne posant jamais de questions? Ou pire, des parents n'expliquant jamais rien, obéi et ferme la! Pratiquer un rite sans en comprendre la signification est à mon avis un acte du niveau d'un enfant de moins de 3 ans! Je vous choque?


Un jour, lors d'un enterrement, un ami devant le bénitier fait son ablution et le signe de la croix. A ma question pourquoi tu fais ça? Il n'a rien su me répondre que :--je sais pas, ça se fait non? Et puis je suis catholique--Et pourquoi tu es catholique m'amusais je à poursuivre?--Je sais pas, t'as qu'à demander à mes parents qui m'ont fait baptiser! Cet ami avait bien 40 ans……..mais un niveau de réflexion spirituelle de 3 ans. J'ai posé la même question à un Tamoul (hindouiste de la Réunion ou de
l'île Maurice) lui non plus n'a pas pu me donner une explication sensée sur ces gestes rituels. Il faut reconnaître que certaines religions orientales ont des milliers de rites, jolis à regarder, chargés certainement de sens profonds, mais qui doivent, pour beaucoup d'adeptes, rester obscurs.

Et bien je trouve vraiment désolant, au plus haut point, pour ne pas dire révoltant, de voir des milliers de "fidèles" adultes, obéir comme des enfants de 3 ans. Alors, je me suis décidé à me conduire en adulte, et ne faire que ce que je comprends, croire le croyable, accepter l'acceptable. L'expression: on nous prend pour des C…, non merci, pas pour moi. Et on s'étonne de voir les églises se vider de gens qui auraient tellement eu besoin qu'on leur explique ou de voir des obéissants poser des bombes et se suicider avec, croyant accomplir un rite salutaire. Je ne serai le fidèle d'aucun gourou, maître à penser, prophète, pape ou grand prêtre, ni le mouton d'aucun Panurge! Et pourtant Dieu sait, que je suis croyant…….! Je vous invite à faire de même, comprendre, ne pas rejeter ni accepter sans avoir analysé, cela vous évitera de jeter le bébé avec l'eau du bain d'une part, et vous permettra d'autre part de répondre à la question posée au début ( vous l'aviez oublié je suis sur) A quoi ça sert de croire? Mais il faut d'abord savoir en quoi nous voulons croire! Et puis chercher les certitudes qui nous feront dépasser l'age de 3 ans. Croire, dans le sens que je lui donne, c'est grandir. Grandir dans la connaissance (et pas dans l'obscurantisme) découvrir le bon chemin voilà ce qui permet, me semble t-il, d' avancer sur un sol solide.

Page d'accueil | ACTUALITE | PSYCHOLOGIE | SOCIETE | SPIRITUALITE | LES ECRITS SACRES | RECITS DIVERS | Plan du site


reflexions humanistes et spirituelles | serries.claude@orange.fr

Retourner au contenu | Retourner au menu